Article du Midi Libre du 1er avril

Des séances de qi jong, gymnastique douce d’origine chinoise, sont proposées dans le village

La sérénité enveloppe le visiteur quand il pousse la porte de la salle communale, plus habituée aux manifestations bruyantes. Le calme règne, à peine troublé par la voix de Jonathan Loyal, qui chuchote aux élèves les mouvements à accomplir… Ils sont six ce jour-là, à tenter de retrouver

leur corps en travaillant le souffle et la concentration de l’esprit par des gestes bien précis.

Depuis septembre dernier des séances de qi jong (prononcer “tchi kong”) sont dispensées à Aujac. Le professeur préfère ce mot “séance” à celui de “cours”, trop formel à ses yeux.

Ce moment qui dure une heure et demie suit un déroulé très réfléchi, un enchaînement de postures qui permet de se faire du bien. C’est le but et il est atteint, à en croire les adeptes de cette discipline venant d’une pratique taoïste offrant une autre vision sur le monde.

Jonathan Loyal a commencé par le yoga en Inde et suit une formation permanente en Ardèche.

C’est important pour la dynamique entre enseignants. Là dans la région, il intervient, en dehors d’Aujac, à Bessèges, Molières-sur-Cèze et Villefort.