Article du Midi Libre du 9 juillet 2017 ( fête scolaire )

 

Une fête de l’école un peu particulière pour la fin de l’année

La fête a eu tout de même lieu, une fois la canicule passé

Après le temps scolaire, est venu le temps des vacances et des bilans. Mais cette année, c’est une fête scolaire un peu particulière qui a eu lieu puisqu’annulée pour cause de canicule, elle avait été reportée au 2 juillet, dans le confort de la salle de classe climatisée.

La professeure des écoles Aurore Sékely avait préparé une projection des travaux et des événements de l’année, qui a été bien remplie.

Les différents thèmes étudiés pendant l’année scolaire ont été abordés présentés chacun par un élève : à Noël, les sablés (Laura), le travail de l’argile et la décoration de Noël (Karine et Pascale), les anniversaires (confection d’un gâteau), le projet de correspondance avec Saint-Cécile-d’Andorge, l’automne d’Aujac et Bonnevaux, l’élevage de phasmes et la confection d’un abri pour escargots, le jardinage dans des bacs confectionnés par les employés municipaux.

Quelques nouveaux élèves inscrits pour la rentrée

Au cours de l’année, ils ont aussi pu visiter le château du Cheylard et y pique-niquer, la forêt fossile de Champclauson, faire une sortie au musée du Colombier et à la Scène nationale d’Alès où ils ont effectué une chorégraphie sur la scène du Cratère d’Alès, entièrement de leur création et longuement répétée dans la salle polyvalente.

Ils avaient aussi préparé pour la fête scolaire deux pièces de théâtre qu’ils n’ont pu jouer en direct (canicule oblige) mais dont les répétitions ont été filmées : Percéphone et Déméter pour lesquelles de magnifiques costumes et aussi les décors ont été confectionnés par le Roger Hart local, Karine Martinez et avec lesquels ils ont répété, et les 12 travaux d’Hercule. Malheureusement, le son défaillant n’a pas permis d’apprécier leur prestation à sa juste valeur.

Avant le goûter qui a réuni parents, enfants et enseignants, ils s’en sont donné à cœur joie sur une chanson de Soprano, Coeurdonnier, avec une chorégraphie de Karine Ouali-Martinez.

Rendez-vous en septembre pour la rentrée scolaire. Quelques nouveaux élèves sont inscrits. 14 ou 16 élèves sont attendus à la rentrée. Deux enfants manqueront à l’appel, ils découvriront le collège. C’est une nouvelle vie qui  commence  pour  eux